Qu’est-ce que le design thinking ?

Les bruits du digital revient sur le design thinking pour décrypter cette nouvelle tendance. En quoi consiste-t-elle ? Quelles sont ses limites ? On vous dit tout.

Le design thinking, qu’est-ce que c’est ?

Le design thinking est une approche de l’innovation qui se base sur une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie beaucoup sur un processus de co-créativité impliquant les feedbacks de l’utilisateur final. Ces méthodes ont été élaborées dans les années 80 par Rolf Faste sur la base des travaux de Robert McKim.

Cette méthode est appelée design thinking car elle tend à se rapprocher de la méthodologie utilisée par les designer pour créer un produit donné. Elle repose sur une série d’étapes définie au préalables qui permettent d’innover à tous les niveaux de production.

A ce jour, il existe 3 courants de pensée au sein du design thinking. Les divergences reposent principalement sur son processus évolutif d’exécution :

  • La méthode initiale de Rolf Faste contient 7 étapes : définir, rechercher, imaginer, prototyper, sélectionner, implémenter, apprendre ;
  • La méthode de Jeremy Gutsche en contient 5 : définir, imaginer, synthétiser, prototyper, tester ;
  • La méthode de Tim Brown en contient 3 :  inspiration, imagination, implémentation.

La vision la plus répandue étant la méthode de Jeremy Gutsche contenant les 5 étapes définies plus haut.

Design thinking - Les bruits du digital

Pourquoi mettre en place le design thinking ?

design thinking - évolution d el'économie - les bruits du digitalPour comprendre l’intérêt du design thinking, il faut prendre du recul et constater l’évolution de l’économie qui se focalisait sur les produits pour s’orienter vers les services qui s’axe désormais vers l’expérience.

Cette notion est désormais primordiale pour le succès d’un nouveau produit et prend en compte toute la valeur créée par sa conception et la promotion autour de l’expérience qui accompagne l’innovation proposée.

Il n’est donc pas pertinent d’utiliser les mêmes méthodes de production et de vente d’un produit alors que la situation a changé. Il apparaît comme nécessaire d’implémenter des nouvelles méthodologies axées sur l’expérience et c’est ce qu’apporte le design thinking.

Pour les entreprises les avantages sont multiples. On constate notamment un réengagement des collaborateurs qui voient leurs compétences valorisées, ainsi que leur responsabilisation, car cette méthode implique le droit à l’erreur. De même, la cartographie du parcours client permet de renforcer cette relation.

Cependant, la mise en place du design thinking suppose  une certaine prédisposition culturelle, notamment une capacité à accepter le renouveau et à prendre des risques. Il est donc nécessaire une que la transition vers cette méthodologie ne soit pas centrée sur une équipe d’un département donné, mais bien une initiative globale.

Concrètement, comment ça marche le design thinking ?

Le design thinking impose une méthodologie de travail basé sur trois axes :

  • La co-création : terminé le travail en silo ! Les départements doivent adopter une logique transverse qui favorise le travail en équipe, de manière collaborative;
  • L’alternance des phases d’intuition et d’analyse, dans une logique d’ouverture/fermeture comme pour le brainstorming par exemple;
  • L’observation et l’étude de terrain mise au premier plan qui offre une compréhension pleine et entière des expériences, contrairement aux classiques études quantitatives et qualitatives.

En conclusion

Rappelons que le but de la démarche est de privilégier le travail d’équipe dans une logique de création et d’évolution perpétuelle. L’utilisateur est un élément clé  dont les feedbacks doivent être placés au centre du processus de conception. Sa mise en place peut permettre de penser les innovations autrement mais elle nécessite une culture d’entreprise tournée vers le changement et le travail collaboratif. Pour aller plus loin : les cahiers de l’innovation, frenchweb, cadremploi, wikipedia .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *