5 bonnes pratiques pour votre application mobile

L’une des clés pour que votre application soit au top est son design. L’expérience utilisateur qui va en découler fera d’elle une application phare ou non. Les bruits du digital vous font (re)découvrir 5 bonnes pratiques pour votre application mobile.

1 – Le “swiping”, c’est chic

Le “swiping” est tout simplement l’action de balayer l’écran de son smartphone pour interagir avec l’application. Il est en effet beaucoup plus naturel pour l’utilisateur de balayer que de tapoter son écran et ce pour une raison simple : une meilleure prise en main de son smartphone. Cette action a notamment été popularisée grâce à l’application Tinder.

Si cela vous intéresse, vous trouverez des informations complémentaires sur le site de Minuum (en anglais).

Le swiping est pour nous l’une des bonnes pratiques pour votre application mobile à suivre pour une expérience client plus ludique.

Geste Tap et Swipe - Les bruits du digital(source : Minuum.com)

2 – Le design de l’interface : flat, material & layer 

La tendance actuelle est au minimalisme et au design épuré. Ce sont ces deux notions qui sont reprises par le flat design. Il n’y a pas notion de texture et l’objet représenté apparaît sous forme de symbole. La couleur est tout aussi importante puisqu’elle aidera l’utilisateur a mieux comprendre les interactions possibles avec l’application.

Depuis l’avènement du flat design, des hybrides s’en inspirant se sont créés pour donner plus de volume via des jeux d’ombres par exemple. C’est le cas du material design, de l’angular design ou encore layer design.

Un bon design vous permettra par ailleurs de hiérarchiser votre contenu pour qu’il soit le plus impactant possible et cela améliorera considérablement la navigation. Si ce n’est pas déjà fait, penchez-vous sur ces bonnes pratiques pour votre application mobile !

application en flat design

(source : le blog de Lunaweb.com et awwwards.com)

3 – Le rôle de la typographie

Le mobinaute étant particulièrement exigeant, il est nécessaire de lui proposer une lisibilité du contenu optimisée. Ainsi, on privilégiera une taille de police adaptée à la taille de l’écran (plus grande sur petit écran) et on utilisera plutôt des polices sans serif plus accessible à la lecture sur écran.

Il faudra aussi être très attentif à la cohérence entre votre typographie et le type de contenu que vous allez afficher. Une police très graphique pour un contenu institutionnel ne sera pas la meilleure solution et l’expérience utilisateur ne sera pas optimale.

Newflux avait rédigé un super article à ce sujet en 2015, reprenant les bonnes pratiques typographiques sur mobile. Je vous le conseille pour en savoir plus sur cette bonne pratique pour  votre application mobile.

4 – Simplicité de navigation : 1 touch

Une autre des tendances design pour les applications mobiles est la recherche d’une navigation simplifiée. Le but est que le mobinaute puisse se repérer facilement et naviguer rapidement entre les différentes sections de l’application.

Ainsi, un service de localisation d’une marque devra permettre au mobinaute de consulter le trajet jusqu’au point de vente le plus proche en un ‘tap’.

Ayez une vision customer centric : basez-vous sur les attentes et besoins de vos utilisateurs. Et ce qu’ils veulent c’est avoir une information ou acheter un produit le plus rapidement et simplement possible.

5 – Le mouvement : l’âme de l’application

De la manière qu’une présentation Powerpoint deviendra plus ludique avec une animation bien pensée, il en va de même avec les applications. Le fait d’ajouter du mouvement lors des interactions de l’utilisateur avec votre application ajoutera un plus au niveau de sa navigation.

Ce sont souvent les petits détails qui font la différence et les applications ne dérogent pas à la règle. Bien évidemment, il faut en ajouter au bon moment : lors du survol d’une fonctionnalité, lors des chargements ou encore lors d’un ‘tap’ sur un bouton.

C’est d’ailleurs ce que propose l’application de la Fnac que je vous invite à télécharger. Ca et là, vous pourrez voir de petites animations pendant votre navigation ou durant le chargement du contenu.

Le fait de pouvoir s’affranchir des codes et d’ajouter du mouvement est l’une des bonnes pratiques pour votre application.

mouvement mobile - Les bruits du digital

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *