Boostez vos ventes grâce au social selling

Le social selling est un processus d’interactions avec des potentiels prospects grâce à l’utilisation des réseaux sociaux. Les bruits du digital vous expliquent comment faire.

Pourquoi le social selling doit-être intégrer dans votre stratégie de vente ?

La réponse est simple : mettre en place ce type de stratégie vous permet de développer votre entreprise de manière innovante. Le but du social selling pour une marque est de devenir un agent de confiance qui va rassurer le prospect sur un produit / service donné afin de faciliter la vente par le biais de la présence sur les réseaux sociaux de ses commerciaux.

Il leur faudra répondre  donc à deux problématiques : “comment trouver des clients via le social selling ?” et “comment augmenter ses ventes via le social selling ?“.

Inforgraphie SocialSelling.fr - Les bruits du digital

(Source : Brainsonic)

Les bonnes pratiques du social selling

Pour nous, il y a trois grands principes à respecter si on veut exceller dans le social selling :

  • Montrez votre expertise: votre équipe de social sellers doit faire figure d’experts pour rassurer les potentiels prospects. Cela passe par une présence sur Linkedin, Viadeo mais aussi Twitter, des profils renseignés à 100% et la publication de contenus pointus et pertinents. Il s’agit ici d’avoir une approche plus douce qu’à l’accoutumé envers les prospects grâce au content marketing.
  • Mettre en place une veille efficace: votre équipe de social sellers doit être à l’affut des nouveautés du secteur mais aussi à l’écoute des potentiels prospects. Cela passe par exemple par un suivi de blogs, la création de listes sur Twitter ou encore l’adhésion à des groupes sur Linkedin ou Viadeo. Evidemment, suivre ne suffit pas, il est aussi nécessaire d’interagir (aimer, retweeter, répondre, commenter).
  • Analyser les résultats : Toute action commerciale et/ou marketing doit être mesurée afin d’en évaluer l’efficacité. La mise en place d’une stratégie de social selling n’y échappe pas, bien évidemment. Plusieurs indicateurs de performance peuvent être utiles : le nombre de contacts établis, le nombre de publication de contenu, le nombre de vente ou encore le nombre d’interactions.

Linkedin et son programme Sales Navigator

L’un des outils les plus efficaces actuellement provient du réseau social Linkedin, c’est sa solution Sales Navigator. L’expert en digital Mathieu Laferrière en a fait une présentation filmée et l’a mise en ligne sur Youtube :

Il y explique les fonctionnalités du Sales Navigator, notamment la possibilité de créer une cible afin que Linkedin propose à l’utilisateur des prospects potentiels.

Vous pourrez donc entre autre suivre et avoir des informations sur des contacts (leads) et des compagnies (accounts), envoyer des inMails, utiliser la fonction Lead builder pour définir votre cible de prospects, avoir des suggestions de profil à visiter sur la base de vos critères, … Ce ne sont pas moins de 14 fonctionnalités qui aideront vos commerciaux dans leur quête du meilleur prospect en ligne.

En conclusion

La prospection téléphonique a eu son heure de gloire comme beaucoup d’autres techniques de vente. Aujourd’hui, il est nécessaire de s’adapter aux nouveaux usages, aux nouveaux outils à disposition et cela passe par les réseaux sociaux dans le cas de la vente.

Retrouvez d’autres articles sur les réseaux sociaux ici :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *