Tété, un artiste “direct-to-fan”

Les bruits du digital reviennent aujourd’hui pour traiter d’un sujet intéressant dans la relation artiste / fanbase : le direct-to fan.

Le direct-to-fan, c’est un principe tout simple qui consiste à court-circuiter les intermédiaires entre un artiste/un label et ses fans. Le but est de créer une proximité réelle ou non avec les consommateurs afin de renforcer les liens unissant les deux partis.

Virginie Berger, auteure de Musique et stratégies numériques – édition Evolutic, place le groupe Grateful Dead comme pionnier de ce mouvement car dès la fin des années 60 (1966), le groupe proposait “repas, hébergement, musique, soins” et les encourageaient “à enregistrer leurs prestations.

Depuis, bon nombre de groupes ont établi ce genre de relation avec leur fanbase. Aujourd’hui, c’est du cas de Tété dont je voudrais traiter. Comme tous les artistes et autres communiquant, c’est grâce aux médias sociaux que Tété arrive à créer une interaction réelle avec ses fans, partageant photos, live tweets, live records et depuis hier, l’écriture d’une chanson qu’il chantera lors d’un concert au Casino de Paris. (On notera d’ailleurs que le concept est dû à l’agence Human Inside).

Ainsi, il écrivait sur twitter :

Et sur le site officiel du chanteur, une page nommée Cadavre Exquis où il explique le principe de l’opération que je vous laisse découvrir ici : Cadavre Exquis.

Une stratégie direct-to-fan qui plaît et qui permet à l’artiste de conserver une proximité relative avec ses fans.

Je me demande si cette opération va avoir le succès escompté … A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *